Superfood by GUAYAPI

Pourquoi j’ai choisi les super
aliments de GUAYAPI ?

Car cette marque correspond pleinement à mes valeurs, fondé en 1993 par Claudie Ravel qui à noué un partenariat allant bien au-delà de la simple relation commerciale avec les Indiens Sateré Mawé d’Amazonie centrale du Brésil, en présentant sur le marché européen leur Waranà-Guaranà sauvage des Terres d’Origine.

Gwayapi est une société qui a pour objectif de valoriser des plantes de cueillette sauvage d’Amazonie et du Sri Lanka et source les meilleurs matières premières selon 3 critères fondamentaux ;

– le biologique
– le social (commerce équitable)
– l’environnement (biodiversité)

Les savoirs-faire traditionnels qui bannissent les procédés de transformation chimique ou synthétique sont privilégiés, tout comme le transport des produits qui ne se fait que par bateau afin d’éviter les avions…

Gwayapi est un bâtisseur de filière noble et éthique de plante issue de leur Terre d’origine.

« L’amazonie n’est pas le bout du monde, C’est le cœur de la planète »

Pourquoi je vous les propose à la vente dans mon studio, et non en ligne ?

(Pour que vous puissiez choisir les super aliments qui VOUS correspondent, après un coaching, un atelier, une retraite, un bilan ayurvédique selon mes conseils et mon expertise.

Pour éviter un envoi postal et une empreinte carbone conséquente due aux transports.

Pour avoir la possibilité de vous fournir « en vrac », dès le deuxième achat d’un même super aliment, à un prix plus abordable, puisque vous avez déjà le contenant ! 🙂

L’histoire de guayapi

Guayapi fut fondée par Claudie Ravel, Dr. Bernard Touati et Laerte Coaracy en 1990, après 3 ans d’études de faisabilité.

Trop souvent, les populations autochtones et traditionnelles n’ont pas accès aux marchés locaux et internationaux. C’est pourquoi Guayapi soutient à son échelle la tribu des Indiens Sateré Mawé. Ils sont 18 000 Indiens aujourd’hui contre 6000 au début du projet en 1993.

Le Projet Waranà préserve l’identité, la culture et le territoire des Indiens Sateré Mawé. A travers ses voyages de terrain les critères de sélection des plantes utilisées dans la gamme des produits guayapi, reposent sur leurs qualités d’origine et leur pureté.

Ces critères sont toujours basés sur une absence totale de conservateurs chimiques et sur l’obtention d’une poudre à partir de la totalité de la partie choisie de la plante, appelée le totum.

Qu’est-ce que le totum ?

Le Totum (en latin) est l’intégralité de la partie de la plante ou du fruit la plus concentrée en principes actifs, cela peut être le noyau, la chair, les feuilles, la racine ou l’écorce. En d’autres termes, l’utilisation de la synergie des substances contenues naturellement dans cette partie de plante évite tout effet secondaire.

Ce choix rigoureux est déterminé à partir de 3 paramètres fondamentaux :

L’observation de règles strictes quant à la cueillette ou culture et à la nature des sols,
La période de la récolte qui peut être déterminante en ce qui concerne la teneur des principes actifs,
Le séchage et le mode de préparation de la plante en vue de sa consommation.

ACTIVEMENT ENGAGES DANS LE MOUVEMENT SLOW FOOD :

Véritables alliées au quotidien pour notre bien-être, les plantes des terres d’origine sourcées par guayapi se révèlent être de précieux trésors pour les métiers de bouches et pour nos papilles, tant leurs saveurs sont multiples et les alliances culinaires nombreuses et variées.

Depuis toujours ancrée dans les valeurs du mouvement Slow Food, pour la valorisation de produits « bons, propres et justes » Guayapi fédère de plus en plus de grands noms de la gastronomie, tel que le renommé Michel Bras, qui mettent en scène ces plantes précieuses pour créer des alliances gustatives aussi surprenantes que délicieuses.

Considéré comme un trésor de l’Amazonie, le Warana a été reconnu produit Sentinelle par Slow Food, le plaçant dans les initiatives exemplaires des produits, tandis que la Sève de Kitul, la Stévia et le Maté sauvage ont été élus Arche du Goût par le Mouvement Slow Food.

ACTIVEMENT ENGAGES DANS LE COMMERCE EQUITABLE :

Depuis 2003, Guayapi est membre administrateur de Commerce Equitable France.

Des Indiens Sateré Mawé d’Amazonie Brésilienne, aux Indiens Shipibos du Pérou, en passant par les villageois Sri Lankais de Halpola, Guayapi s’engage à rémunérer les producteurs pour le fruit de leur travail, à un prix juste incluant les projets de développement des communautés productrices, dans le respect de la biodiversité et en assurant au consommateur la qualité exceptionnelle d’un produit noble.

superfood by Guyapi

Qu’est-ce que le waranà-guaranà des terres d’origine ?

Le Guaranà est une liane sarmenteuse de la famille des Sapindacées. Celle-ci fut domestiquée en arbuste il y a plusieurs millénaires par les Indiens Sateré Mawé. Son nom scientifique est Paullinia cupana Sorbilis.

La différence entre Waranà et Guaranà

Les Indiens Sateré Mawé appellent le Guaranà, dans leur langue, Waranà. Cela signifie le principe de la connaissance. Les portugais, n’ayant pas le son W dans l’alphabet, ont renommé la plante Guaranà. Elle est dénommée ainsi au niveau mondial. Pourtant les Indiens Sateré Mawé revendiquent aujourd’hui la différence du Waranà d’avec le Guaranà. Le Waranà bénéficie donc aujourd’hui d’une Dénomination d’Origine (DO) au Brésil, l’équivalent de notre AOC en France.

Principes actifs du waranà-guaranà
des terres d’origine

Le Waranà est un puissant dynamisant physique et intellectuel non-excitant. Le Waranà contient des méthylxanthines, des molécules dynamisantes comme la guaranine.

La guaranine est une molécule isomère (similaire mais différente) de la caféine. Mais le Waranà contient aussi des tanins, à hauteur de 10 %. Ces derniers favorisent l’assimilation lente de ce principe actif. C’est pourquoi le Waranà des Indiens Sateré Mawé ou Guaranà des Terres d’Origine (AOC au Brésil) ne produit aucun effet d’excitation.

Au contraire il procure une douce et puissante concentration. Celle-ci reste stable et durable dans le temps.

Le Waranà est donc apprécié des étudiants, sportifs, travailleurs, veilleurs, artistes et intellectuels.

La rencontre de guayapi et claudie ravel avec les indiens sateré mawé

En 1994 Claudie Ravel rencontre Obadias Batista Garcia. Ce meneur Sateré Mawé est l’initiateur du Projet Waranà. Rapidement Guayapi devientalors le premier partenaire commercial des Indiens Sateré Mawé. Aujourd’hui, Guayapi est plus qu’un simple partenaire commercial des Indiens Sateré Mawé. Nous soutenons en effet ce peuple en achetant divers produits de la forêt au prix fort : Muirapuama (bois bandé des terres d’origine), Baume de Copaïba, Huile d’Andiroba, Noix d’Amazonie, Urucum, Técoma-Lapacho, Breu Branco, Bois de Rose…

Le projet waranà

Le Projet Waranà est le projet intégré d’ethnodévelopemment du peuple Sateré Mawé. A travers le commerce équitable du Waranà, les Indiens Sateré Mawé mettent en place des programmes sociaux et environnementaux sur leur territoire. Ceux-ci comprennent : l’éducation indigène différenciée, la santé différenciée, la reconstitution des écosystèmes d’origine en foresterie analogue… Guayapi paye ainsi le Waranà au Consorcium des Producteurs Sateré Mawé (CPSM) 50€ / kg soit 25 fois le prix du marché conventionnel au Brésil. Aujourd’hui, 337 familles de productrices et producteurs Sateré Mawé sont associées au CPSM. Cela représente donc 2000 personnes bénéficiant directement du Projet Waranà.

Mes Super Aliments chouchous GUAYAPI,
que je vous propose à la vente au Studio

Qu’ils soient acidulés, amers, sucrés ou épicés, les super-aliments surprennent nos papilles et contribuent à notre bien-être. pour en savoir plus et connaître toute la gamme de super-aliments et compléments alimentaires guayapi, n’hésitez pas a me contacter et a réaliser le quizz qui me permettra de vous conseiller en fonction de votre profil.

Le Warana pour l’energie et la concentration

Proposé uniquement en poudre, plusieurs formats.

Le Warana est une plante mythique et mystique de la forêt amazonienne et un trésor pour le peuple Sateré Mawé qui veille sur elle depuis des milliers d’années. Riche en guaranine et en oligo-éléments, le Warana est un dynamisant physique et cérébral; il aide concentration et vigilance.
Blanc cassé, le Warana des Indiens Sateré Mawé est décrit par les œnologues comme ayant l’amertume du pissenlit et la consistance de la châtaigne. Il aiguise les sens, comme savent le faire les goûts anciens et potentialise les vertus des aliments auxquels il est associé.
Les Indiens Sateré Mawé sont historiquement les seuls à posséder le savoir-faire ancestral et sont les inventeurs de la technique de domestication du Warana dans le cadre des rituels qui leur sont propres, leur permettant de gérer leur patrimoine naturel et culturel dans le plus grand respect des traditions. Gardiens de la banque génétique mondiale du Warana, les Sateré Mawé bénéficieront prochainement de la Denominação de Origem (équivalent de notre AOC).

Ses saveurs
L’amertume du pissenlit avec la consistance de la châtaigne. De subtiles notes rafraîchissantes fumées qui enchantent les papilles. Bouche saillante, authentique.

Waranà, en langue sateré mawé, signifie “le principe de la connaissance”
les indiens sateré mawé sont les gardiens du jardin enchanté de nusoken, fils du waranà et descendants de la première femme onhiamuaçabê.

Le Gomphrena, bon pour tout : maintien des cheveux & ongles – la serenite – le systeme nerveux – reduction de la fatigue

Proposé uniquement en gélules.

« La plante de l’homme moderne »
Sérénité – Plénitude du jour, nuit de rève … Le Gomphrena, aussi appelé « para tudo » (« bonne pour tout »): riche en magnésium (93,3mg/100g), il contribue au fonctions normales du système nerveux, psychologique, et à la réduction de la fatigue; source de sélénium (20μg/100g), il participe au maintien des cheveux et des ongles.

Origine :
Mato Grosse, Brésil.

Partie utilisée :
racine.

Conseils d’utilisation :
2 à 5 gélules par jour dans une boisson froide, avant les repas, pendant trois semaines, à renouveler le cas échéant. En cas de besoin, 4 à 5 gélules, pouvant aller jusqu’à 12 à 14 gélules.

A associer au Warana pour en potentialiser les effets.

Le Muirapuama, le bois bande des terres d’origine

Proposé uniquement en poudre.

Aussi appelé « bois bandé », le Muirapuama est un arbre originaire des forêts brésiliennes.  Les tiges et racines aromatiques des jeunes plants sont utilisées pour leurs vertus.

Tonique physique: en cure, le Muirapuama aide à la résistance physique.

Tonique sexuel, il aide également à lutter contre les effets de la ménopause.

Ponctuellement, il peut-être recommandé avant le sport, une compétition, tout effort physique.

Le Muirapuama  Guayapi est issu de cueillette sauvage. Il est récolté est préparé selon des méthodes traditionnelles et respectueuses de l’environnement par les Indiens Sateré Mawé.

Le Camu Camu pour un apport exceptionnel en vitamines c

Proposé uniquement en poudre.

Encore méconnu sur notre continent, le Camu Camu est utilisé en Amazonie péruvienne depuis des millénaires. Le Camu Camu est un petit arbre pouvant atteindre trois mètres de haut, avec de petits fruits de couleur rouge-orangé. Le Camu Camu Guayapi est issu de cueillette sauvage, et récolté de manière traditionnelle par la tribu des Indiens Shipibos dans la région d’Ucayali au Pérou.

Le Camu Camu est le champion de la Vitamine C : environs 10g/100g, soit le double de l’Acérola ou 50 fois l’Orange ! Il contribue ainsi aux fonctions normales du système immunitaire, à la réduction de la fatigue et constitue un antioxydant – il protège les cellules du stress oxydatif.
Le Camu Camu est donc un précieux allié pour traverser la période hivernale.

L’Acai, le boost de vitamine e – fer – potassium – magnesium

Proposé uniquement en poudre.

Antioxydant, nutritif :
riche en vitamine E, qui aide à préserver les cellules du stress oxydatif, et source de fer, potassium et magnésium.

La boisson fraîcheur :
à la saveur fruitée et cacaotée, l’Açaï se boit tout au long de la journée et peut également être utilisé dans la confection de desserts.

Origine :
Nord du Brésil, région de Belém, province du Para.

Partie utilisée :
fruits du palmier.

Conseils d’utilisation :
A saupoudrer sur les desserts, laitages, dans des boissons ou smoothies.

La Maca pour la vitalite, la force et l’endurance

Proposée uniquement en poudre.

« Superaliment des hautes Andes péruviennes »
Revitalisante et fortifiante, la Maca est conseillée pour maintenir vitalité et endurance optimales. Pendant la ménopause, elle apporte des phytoestrogènes. Stimule désir et fertilité.

Origine :
Andes Péruviennes, Huancayo.

Partie utilisée :
racine.

Conseils d’utilisation :
1 cc ou par jour avant les repas dans une boisson froide pendant 2 à 3 semaines. A renouveler.

Le Depurimun, votre cure detox d’Amazonie

Proposée uniquement en ampoules.

« Detox »

Le Depurimun est l’association du Baccharis et du Técoma-Lapacho qui contribue au maintien d’une pression normale et favorise l’élimination des toxines par le soutien des fonctions émonctoires des reins.

Principaux composants :
Baccharis et Tecoma

Conseils d’utilisation :
prendre 1 ampoule 2 fois par jour, de préférence avant le petit déjeuner et avant l’un des principaux repas. A déposer directement sous la langue, pur ou dilué avec de l’eau, durant des périodes de 2 à 3 semaines, et ponctuellement durant 10 jours.

La Pfaffia, le ginseng bresilien

Proposée uniquement en gélules

« Vivre ses mouvements »

Dénommée « Ginseng Brésilien », elle s’en rapproche par ses propriétés. Gestuelle assurée.

Origine :
Amazonie Brésilienne, de cueillette sauvage.

Partie utilisée :
racine de la plante.

Conseils d’utilisation :
1 cc de poudre à diluer dans une boisson froide, ou 3 gélules le matin et le midi avant les repas. Cure de 3 semaines à renouveler.

Le Lapacho Tecoma, l’arbre de vie des incas

Proposé uniquement en poudre vrac.

Arbre de vie des Incas.

Le Lapacho, également désigné par “Técoma”, de son nom scientifique Técoma adenophylla, aide à préserver les parois vasculaires, contribue au maintien d’une pression normale, et favorise l’élimination des toxines par le soutien des fonctions émonctoires des reins. Il s’agit d’un arbre cousin de la Quinquina, dont la fameuse écorce a permis la découverte de la Quinine puis de la Chloroquine.

Origine :
Amazonie Brésilienne, de cueillette sauvage. Certification Produits de Jardins-Forêts (FGP), label Sateré Mawé.

Partie utilisée :
deuxième écorce de l’arbre, aussi appelée Pau d’Arco, Lapacho, Tabebuia.

Conseils d’utilisation :
1 cc de poudre 1 à 2 fois par jour. Cure de 2 à 3 semaines, à renouveler de façon ponctuelle.

Unha de gato ou griffe de chat, l’allie de vos articulations

Proposé uniquement en poudre vrac.

Immunité – Articulation.

La Griffe du Chat soulage les gênes articulaires et contribue au système immunitaire. A associer au Camu Camu et au Tecoma pour bénéficier du meilleur des plantes.

Origine :
Amazonie Brésilienne.
Produit de Jardins-Forêts (FGP), label Sateré Mawé

Partie utilisée :
écorce interne de la tige ou des racines.

Conseils d’utilisation : 1 à 2 cc de poudre par jour, à diluer dans une boisson, 3 minutes après les repas. Déconseillée aux enfants de moins de 3 mois, femmes enceintes / allaitantes, dans les situations post-opératoires et en cas de maladie auto-immune.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce produit ?
Contactez-moi pour en discuter ensemble !